منتديات باتنة لطلبة الهندسة المعمارية
مرحبا بك معنا يشرفنا تسجيلك في المنتدى .لا تقرأ و ترحل اترك رد او مساهمة على الاقل

منتديات باتنة لطلبة الهندسة المعمارية

لكل طلبة الهندسة المعمارية و العمران
 
الرئيسيةمكتبة الصورس .و .جبحـثالأعضاءالمجموعاتالتسجيلدخول

شاطر | 
 

 CHAPITRE I : Cinématique du point matériel )phisique(

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل 
كاتب الموضوعرسالة
Admin
مشرف العام
مشرف العام
avatar

عدد المساهمات : 295
نقاط : 700973
السٌّمعَة : 9
تاريخ التسجيل : 13/12/2012
العمر : 23
الموقع : https://www.facebook.com/archibatna

مُساهمةموضوع: CHAPITRE I : Cinématique du point matériel )phisique(   السبت يونيو 22, 2013 11:18 pm

I.1 : Introduction 
La plupart des objets étudiés par les physiciens sont en mouvement : depuis les particules 
élémentaires telles que les électrons, les protons et les neutrons qui constituent les atomes, 
jusqu’aux galaxies, en passant par les objets usuels et les corps célestes. On ne peut espérer bien 
comprendre comment fonctionne la nature que si l’on est capable de définir clairement le 
mouvement et de le mesurer. La branche de la physique qui étudie les mouvements s’appelle la 
mécanique. 
 L’étude de la mécanique se subdivise en cinématique et dynamique. La 
cinématique consiste à décrire la manière dont un corps se déplace dans l’espace en fonction du 
temps sans s’attacher aux causes qui produisent ce mouvement. La dynamique, par contre, 
s’intéresse à ces causes : les forces. Elle relie les forces au mouvement. 
 Nous limiterons notre étude de la mécanique à l’étude du mouvement des points 
matériels. Par définition un point matériel est un objet sans dimensions spatiales. Bien entendu, 
dans la plupart des cas, il s’agit d’une simplification, les objets réels occupant généralement un 
certain espace. Néanmoins, ce concept est utile dans bon nombre de situations réelles où on ne 
s’intéresse pas aux rotations de l’objet sur lui-même ou lorsque les dimensions de l’objet peuvent 
être négligées. C’est notamment le cas des charges électriques en mouvement dans un circuit 
électrique.


I.2 : Cinématique à 1 dimension 




 C’est le cas particulier de la trajectoire rectiligne. 


I.2.1 : Repérage du mobile 


Le mobile est repéré par une coordonnée cartésienne x (t) sur un axe x qui coïncide avec 


la trajectoire (ou qui lui est parallèle). Ceci implique le choix d’une origine, d’un sens et d’une 


unité de mesure de longueur (voir figure I.2). 


Figure I.2. 


I.2.2 : La vitesse moyenne 


 La vitesse d’un mobile caractérise la variation de sa position au cours du temps. Soit deux 


positions du mobile P1 et P2 à deux instants t1 et t2 (t1 < t2). La vitesse moyenne du mobile entre 


les instants t1 et t2 est donnée par : 


2 1


m12


2 1


x x x


v (t ,t )


tt t








≡ =


− ∆


(*)


où x1 et x2 sont les coordonnées des points P1 et P2. ∆x est le déplacement du mobile pendant 


l’intervalle de temps [t1, t2]. 


Remarques : 


• A la fois ∆x et vm ont un signe. Ils seront tous deux positifs si le mobile se 


déplace dans le sens de l’axe x, négatifs dans le cas contraire. 


• Sauf dans le cas d’un mouvement à vitesse constante, vm dépend du choix de t1


et de t2. 


(*) Le symbole ≡ signifie “est défini par”




I.2.3 : La vitesse instantanée 
 Etant donnée la remarque 2) ci-dessus, la vitesse moyenne ne peut servir à caractériser la 
vitesse d’un mobile à un instant donné, t. En effet, vm (t, t2) dépend en général de t2. Cette 
grandeur caractérise d’autant mieux la manière dont le mobile se déplace à l’instant t que 
l’intervalle ∆t = t2 – t est petit. Dès lors on définit la vitesse instantanée à l’instant t par : 
t0 t0
x x(t t) x(t) v(t) lim lim
t t
dx(t)
dt
∆→ ∆→
∆ +∆ −
≡ = ∆ ∆
=
La vitesse instantanée d’un point matériel est la dérivée de sa coordonnée spatiale x par rapport 
au temps t, à l’instant considéré(*) : 
dx
v
dt ≡ (I.1) 
Par conséquent, pour retrouver la position d’un mobile à chaque instant, à partir de sa vitesse 
instantanée, on calcule l’intégrale : 
0
t
0
t
x(t) x(t ) v(t') dt' = + ∫
 (I.2) 
Ceci implique la connaissance de la position du mobile à un instant donné t0, soit : x(t0). 
I.2.4 : L’accélération 
 L’accélération d’un mobile caractérise la variation de sa vitesse au cours du temps. 
Procédant comme pour la vitesse, on définit l’accélération à un instant t donné par : 
t 0
v(t t) v(t) dv(t) a(t) lim
∆ → t dt
L’accélération instantanée d’un mobile est la dérivée de sa vitesse par rapport au temps, à 
l’instant considéré : 
dv
a
dt ≡ (I.3) 
Par conséquent, pour retrouver la vitesse d’un mobile à chaque instant, à partir de son 
accélération, on calcule l’intégrale : 
0
t
0
t
v(t) v(t ) a(t') dt' = + ∫
 (I.4) 
Ceci implique la connaissance de la vitesse du mobile à un instant donné t0, soit : v(t0). 
I.2.5 : Deux cas particuliers de mouvement rectiligne : le MRU et le MRUA 
a) Le mouvement rectiligne uniforme (MRU) 
Le MRU est un mouvement rectiligne à vitesse constante : 
 v(t) = v0 (I.5) 
Par conséquent : 

dv0 (en dérivant)
a
dt = → a = 0 (I.6) 

0
( ) t
en int égrant
0 00
t
dx v x(t) x(t ) v dt' dt = → =+ ∫
→ 
 x(t) = x0 + v0 (t - t0), pour le MRU, (I.7)





_________________
اترك تعليق
و شاركنا بمواضيعك

لا تنسى ذكر الله وانت تتصفح المواقع في النت
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
معاينة صفحة البيانات الشخصي للعضو http://batna5.forumalgerie.net
 
CHAPITRE I : Cinématique du point matériel )phisique(
استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة 
صفحة 1 من اصل 1
 مواضيع مماثلة
-
» pour une bonne redaction mathématique
» focalisation ou point de vue narratifهام لطلبة النهائي شرح مفصل بالعربية
» طرق وممارسات اللعب الشائعة لكرة السلة
» فاعلية استخدام برنامج (Power point) لتدريس الكيمياء في تحصيل طلاب المرحلة الاعدادية واتجاهاتهم نحوها
» الفصل السابع .... فلسفه .. الاستقراء ـــــــ الاستدلال التجريبى >>> power point

صلاحيات هذا المنتدى:لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى
منتديات باتنة لطلبة الهندسة المعمارية :: المنتدى :: منتدى اقسام الهندسة المعمارية :: السنة الاولى-
انتقل الى: